Headlines

Back to news

L’empreinte de Maguire | Journal Metro | April 26th 2018

Collaboration spécialeRomy et Myriam Belzile-Maguire dans leur boutique du Mile End.

La designer Myriam Belzile-Maguire et sa sœur Romy ont fait le pari de lancer une griffe de chaussures haut de gamme vendues à «juste prix». Preuve que leur concept a du potentiel: elles ont séduit un dragon, ouvrent aujourd’hui une boutique éphémère à Québec le temps d’un week-end et prévoient lancer une collection pour hommes à l’automne. Détails.

«Nous avons articulé toute la marque autour de la transparence dans le processus de fabrication», commence Myriam Belzile-Maguire, jointe au téléphone en début de semaine. En ligne comme dans leur boutique du Mile End, leurs coûts de production sont clairement affichés. Pas de cachettes! Des sommes versées à la manufacture à l’emballage, en passant par le transport aérien et les douanes, toute la facture est détaillée sur une petite étiquette collée sous la semelle.

Objectif avoué: «Toujours offrir le prix juste dès le départ et donc ne jamais faire de soldes, explique-t-elle. Beaucoup de marques affichent des prix beaucoup plus élevés, sachant qu’il y aura des soldes quelques semaines plus tard. On n’avait pas envie d’embarquer dans ce jeu-là.»

À ce sujet:

Éliminer aux maximum les intermédiaires leur permet ainsi de vendre «généralement 50% moins cher que la compétition», soit des prix majorés de 50% en moyenne par rapport à leurs coûts de production. Par exemple, leur produit le plus abordable, les sandales Akalu manufacturées à Addis-Abeba à un coût de 39,54$, sont affichées à un prix de détail de 99$.

Les sandales Akalu (99$).

Et leur stratégie fonctionne si bien qu’à peine quelques mois après le lancement de la boutique en ligne, une première boutique permanente a été inaugurée sur le boulevard Saint-Laurent l’automne dernier.

Montréal, et plus loin encore!
Les deux cofondatrices de Maguire ont maintenant l’intention de faire rayonner leur griffe à l’extérieur de Montréal, en commençant par une boutique éphémère à Québec qui sera installée jusqu’à dimanche à la Place de la Cité dans le cadre de la tournée éphémère du Festival mode et design.

À leur passage à l’émission Dans l’œil du dragon, la semaine dernière, les deux jeunes femmes d’affaires ont aussi annoncé leur projet de lancer une boutique temporaire à Toronto. «Ça ne sera pas avant l’automne, tempère Myriam Belzile-Maguire, avouant aussi lorgner du côté d’Ottawa. On veut d’abord bien servir nos clients ici au Québec».

D’ici là, la gamme de leurs produits s’élargira encore avec, en mai, le lancement de nouveaux sacs à main plus luxueux fabriqués en Italie, qui s’ajouteront aux modèles confectionnés en Éthiopie.

Tel qu’annoncé aux dragons, elles prévoient également élargir leur offre aux hommes, des sneakers provenant du Portugal et des chaussures chic et classiques fabriquées à la main dans une usine établie à Florence, en Italie. À suivre en septembre.

Les mules Como Azur (135$)

Boutique Maguire

5431, boul. Saint-Laurent

SOURCE : http://journalmetro.com/plus/tendances/1530529/lempreinte-de-maguire/